Voir toutes nos destinations et activités

De l'importance du volontariat avec les enfants thaïlandais

Thaïlande
Voir tous les programmes
Volontariat International

volontariat-enseignement.jpgEn Thaïlande, l’expérience du volontariat international auprès des enfants est unique, tant pour les volontaires que pour les enfants des communautés locales.

 

Les volontaires ont un rôle particulièrement important à jouer : grâce à leur intervention, les enfants thaïlandais peuvent bénéficier d’une présence éducative optimale. Dans les familles les plus modestes, les enfants sont trop souvent laissés de côté. Pas forcément par choix, mais par contrainte. Les adultes travaillent dur, et n’ont que trop peu de temps à leur accorder.


Les volontaires œuvrent chaque jour pour leur permettre de développer leur confiance en soi et leur ouverture sur le monde extérieur. Mais surtout, ils leur offrent la possibilité d’accéder à une éducation de qualité, souvent négligée dans le pays.


Les projets d’éducation et d’enseignement


Les volontaires travaillent le plus souvent comme éducateurs, animateurs, ou même enseignants au sein d’écoles ou de centres d’accueil pour enfants. Les tâches sont nombreuses et variées : garde des tout-petits, enseignement, soutien scolaire, mais aussi loisirs ou menus travaux de rénovation des structures d’accueil. Très souvent, le message passe par la mise en place d’activités ludiques et de jeux éducatifs. Parfois, le simple fait de donner des méthodes d’apprentissage et de travail structurées peut tout changer !

 

DSC02851.jpg


Quels que soient le projet et l’activité, le but reste le même : participer par tous les moyens à l’épanouissement des enfants. Avec les plus jeunes enfants, les activités portent sur l’acquisition des savoirs de base (apprendre l’alphabet, les couleurs ou les jours de la semaine, compter jusqu’à 10, etc.). Les volontaires peuvent aussi organiser des ateliers de sensibilisation à l’hygiène, l’alimentation, la socialisation.

 

Dans le cadre des projets d’enseignement, les volontaires ont également pour mission d’animer des cours d’anglais, indispensables dans un pays où le tourisme constitue une part importante de l’économie.

 

volontariat-enfants-thailande.jpg


Au final, il s’agit tout simplement d’accompagner les enfants vers plus d’autonomie dans leur vie présente et leur future vie d’adultes. À long terme, c’est aussi leur donner des clés pour intégrer au mieux le marché du travail, participant ainsi au développement des communautés locales.

 

Un programme de volontariat fondé sur le partage


volontariat-thailande-groupe_1.jpgChaque volontaire engagé dans ces projets a des connaissances et des savoir-faire à valoriser, à mobiliser et à partager, même si c’est une première expérience du volontariat. Les volontaires ayant déjà une expérience significative du volontariat ou du travail auprès des enfants peuvent se voir souvent confier des missions de tutorat et d’accompagnement. Les « newbies », quant à eux, apprendront vite !

 

Qui que vous soyez, quel que soit votre parcours, votre présence est importante, et peut vraiment faire la différence pour les enfants. Même pour les programmes d’enseignement, il n’est pas nécessaire de justifier de formations ou de diplômes spécifiques.


Dans le cadre du programme de volontariat avec les enfants en Thaïlande, on part du principe que chacun a des choses à partager et peut apporter sa pierre à l’édifice. Certains ne sont pas forcément à l’aise avec l’enseignement de l’anglais ou des mathématiques. Qu’à cela ne tienne, ils ont peut-être des connaissances en jardinage, une passion pour le football, ou un goût prononcé pour la peinture ! En fait, seules l’envie et la motivation sont prises en compte.

 

teaching-asia.jpg


Quoi qu’il en soit, le staff local est là pour encadrer et former les volontaires à chaque instant. Ce sont des professionnels expérimentés et qui connaissent parfaitement les communautés locales et le travail sur le terrain.


La vie des volontaires en Thaïlande


Les programmes de volontariat avec les enfants en Thaïlande se déroulent à Surin, dans la région de Bangkok, ou sur l’île – paradisiaque ! – de Koh Samui.


Dans les deux cas, les modalités d’accueil des volontaires sont identiques. L’hébergement est collectif, au sein de maisons des volontaires. Les chambres sont partagées par deux voire trois personnes, mais non mixtes (sauf pour les couples !). À noter que les repas restent à la charge des participants eux-mêmes. À Surin comme à Koh Samui, il y a tout ce qu’il faut aux alentours pour faire ses courses : il faut prévoir un budget alimentation d’environ 10$ par jour.

 

volontariat-international-maison-benevoles.jpg


Cela étant, rien ne vous empêche de prendre les repas en commun : les volontaires sont comme une grande famille, et passent parfois plusieurs semaines, voire plusieurs mois ensemble. D’ailleurs, il n’est pas rare que certains, venus pour 2 ou 3 semaines, prolongent leur séjour en Thaïlande…

 

volontariat-thailande-groupe-filles.jpg


De toute façon, pour découvrir le pays et profiter pleinement de tout ce qu’il a à offrir, autant prendre le temps. Il y a tant à voir et à faire ! Les volontaires bénéficient de pas mal de temps libre, et les week-ends sont l’occasion jouer un peu aux touristes. Sports nautiques, trekking dans la jungle, visite des sites historiques, virées shopping sur les marchés locaux, les activités ne manquent pas.

 

volontariat-international-thailande.jpg

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.