Voir toutes nos destinations et activités

Mon projet de protection de l'environnement aux Seychelles

Seychelles
Voir tous les programmes
Volontariat International

Volontariat de protection de l'environnement aux Seychelles: le témoignage d' Emilie.

 

Émilie a réalisé un projet de protection de l'environnement aux Seychelles. Découvrez ses aventures et les meilleurs souvenirs de son volontariat !

 

Pouvoir à la fois profiter de quelques jours pour visiter les autres îles et la semaine travailler à la préservation de la faune et la flore locale était super.

Cette expérience m’a permis tout d’abord de visiter les Seychelles et d’apprendre plus sur leurs coutumes et leurs cultures.  Je suis en BTS Gestion et Protection de la Nature et j’ai également pu approfondir mes connaissances sur les plantes tropicales. C’est mon premier voyage dans le sens d’un bénévolat relié à la nature et c’est vraiment une expérience à faire au moins une fois.

On a pu faire des activités très diversifiées telles que la reconnaissance des plages pour voir s’il y avait de nouvelles pontes ; les excavations de nids de tortues afin de compter le pourcentage de naissance ; la plantation de plantes dans la mangrove ; le profilage des plages pour voir leurs érosions ; le recensement des requins-citron juvéniles ; la mise en place, dans la végétation dense à proximité du camp, de systèmes pour l’éradication des rats sur l’ile et l’étude des vidéos pour vérifier que le système attire essentiellement les rats et pas d’autres animaux endémiques tels que les lézards.

 

cazeau-01.jpg

 

Les meilleurs souvenirs resteront la naissance des tortues imbriquées et le recensement des requins-citron juvéniles.

J’ai eu l’occasion de voir des bébés tortues sortir de leurs coquilles, se battre pour leur vie en allant vers la mer si lointaine et de les aider tant que possible pour qu’elles arrivent dans l’eau et continue de vivre. Un matin sur l’une des plages de l’île de Pralin, un pêcheur tenez par la queue un jeune requin-citron. Il comptait le garder pour le manger. Certains des autres volontaires ayant vu le pêcheur sur la plage lui ont crié de laisser repartir le requin juvénile. Après quelques minutes à insister, le pêcheur a fini par relâcher sa proie. Mais il a laissé le jeune requin sur la plage. Le requin s’est alors retrouvé les ailerons bloqués par le sable et les vagues qui parvenaient jusqu’à lui n’étaient pas assez importante pour l’aider à repartir. Il commençait à souffrir du manque d’eau. J’ai couru vers le requin je l’ai attrapé pour le remettre dans l’eau et le libérer.

 

cazeau-02.jpg

 

On vit dans un cadre idyllique!

Si je devais évaluer mon séjour :

-Information avant le départ 5/5 : toutes les informations ont bien été données.

-Processus d’inscription 5/5 : il n’y a pas de problème lorsqu’on veut s’inscrire ou juste poser une question, il y a quelqu’un pour répondre.

-Encadrement / coordinateur de projet 5/5 : l’équipe était très sympa et pédagogue.

-Emploi du temps des volontaires et stagiaires 4/5 : les activités étaient bien réparties avec les moments de temps libres.

- Restauration 3/5 : j’ai été déçu de manger essentiellement européen, surtout très anglais, j’aurais préféré plus de nourriture locale, mais ça reste mon avis personnel.

-Logements 4/5 : assez rudimentaires, ils manquent un peu de ventilation et d’accessoires contre les animaux qui se promènent la nuit.

 

 

cazeau-03.jpg

 

 

Je recommande ce projet, il est vraiment près des animaux marins. Les journées ne se ressemblent pas, les activités sont diversifiées. Tout le monde a du temps pour soi.

Je recommande Freepackers, qui nous lie une association sur place qui nous prend en charge et nous fait participer activement à la vie locale. On est tout de suite dans l’équipe et cela est plus facile pour travailler que pour faire des recherches seul. Néanmoins la somme demandée, pour participer à un projet, reste assez cher sachant que les billets d’avion ne sont pas pris en compte dans le prix. 

 

Découvrez d'autres stages environnement avec Freepackers!

 

 

 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.