Voir toutes nos destinations et activités

Volontariat et éducation au Laos

Laos
Voir tous les programmes
Volontariat International

Au Nord du Laos, la ville de Luang Prabang est un joyau classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Pourtant, la qualité du système éducatif laisse franchement à désirer, comme dans le reste du pays. En effet, face à la demande croissante en la matière, le Laos fait face à une véritable pénurie d’enseignants. Les écoles et autres centres éducatifs brillent par leur impuissance et leur manque de moyens… Les classes sont bondées et le soutien du gouvernement est très faible.

 

Sans la mobilisation des ONG et de leurs équipes de volontaires, beaucoup d’enfants et de jeunes resteraient enfermés dans un niveau d’instruction très bas, en tout cas trop faible pour faire face à un véritable avenir professionnel, a fortiori dans un pays où le tourisme constitue une part importante de l’économie.

 

Un monde à découvrir


laos-volontariat-luangpabang.jpgSur les rives du Mékong, dans l’ancienne colonie d’Indochine, Luang Prabang est riche d’une histoire de plus de 10 000 ans ! La légende de son origine renvoie à Bouddha en personne. Il n’y a donc rien de surprenant au fait que la ville soit devenue un haut lieu du bouddhisme dans la région. Forte de son patrimoine métissé, entre opulence du passé, culture traditionnelle, et héritage colonial français, Luang Prabang n’a son pareil nulle part au monde.

 

Pour goûter pleinement à la saveur de Luang Prabang et de ses environs, mille et une activités sont à découvrir. D’abord, flâner dans la ville au gré des rues et ruelles, participer au marché de nuit, ou encore prendre des cours de cuisine locale sont sans doute les meilleurs moyens de s’imprégner de cette atmosphère et d’aller à la rencontre des habitants.

 

Mais on peut aussi pousser ses pas un peu plus loin, jusqu’aux villages qui bordent le Mékong. 

 

volontariat-laos.jpg

 

Le mont Phousi, par ailleurs, situé tout près de là, offre une vue imprenable sur Luang Prabang. Et pour les amoureux de belle nature, les cascades de Kuang Si sont un passage presque obligé.


L'enseignement des langues aux jeunes laotiens


Au Laos, l’apprentissage des langues étrangères est un véritable enjeu, notamment l’anglais, mais aussi le français, de façon un peu plus anecdotique. Pour les jeunes, c’est une étape importante vers les études, l’emploi, et, plus largement, vers un avenir un peu meilleur. Les volontaires, dans ce cadre, ont un rôle important à jouer, et de réelles connaissances à transmettre.

 

volontariat-enfants-Laos.jpg

 

Grâce aux programmes de volontariat international et à l’appui financier des ONG, les enfants et les jeunes ont la possibilité d’apprendre l’anglais et le français. Les volontaires assistent les enseignants en classe et les aident dans la préparation des cours. Mais aussi et surtout, ils mobilisent une énergie folle et une multitude de ressources pour créer et partager un contenu éducatif ludique, intéressant et efficace ! Par le jeu, la chanson, les activités de loisir, les enfants finissent par apprendre les langues plus facilement. 

 

Contre toute attente, les temples bouddhistes également ont plus que jamais besoin des volontaires pour former leurs novices. Au Laos, certaines familles vivent dans de telles conditions de pauvreté que confier leurs enfants aux moines apparaît comme la seule issue pour leur offrir un avenir plus confortable. Et ici encore, il est difficile de faire face à un nombre d’étudiants toujours plus important…

 

volontariat-enseignement-Laos.jpg


À noter que les volontaires peuvent être amenés à intervenir dans le cadre d’autres enseignements,  pour soulager les équipes éducatives.


L'apprentissage par l’art


Au-delà de l’enseignement des matières générales, et des langues en particulier, il existe des programmes de volontariat éducatif orientés vers l’art. Étant données les difficultés que connaissent les structures éducatives au Laos, l’enseignement des matières artistiques passe souvent au second plan, quand il n’est pas simplement inexistant.


volontariat-laos-art.jpgQu’il s’agisse de dispenser des cours de dessin, de peinture, de sculpture, d’animer des ateliers de poterie, de former les jeunes au théâtre ou à la musique, tous les savoirs et les hobbies des volontaires peuvent être mis à profit dans le cadre de ce projet. Outre l’intérêt éducatif indéniable de telles activités, c’est aussi et surtout un moyen d’accompagner les élèves sur la voie du développement personnel.

 

Les bénéfices de l’apprentissage de l’art sont nombreux. Cela permet aux enfants d’acquérir plus de confiance et d'estime de soi, de développer de nouvelles facultés d’apprentissage, d’ouverture sur les autres et sur le monde.

 

laos-volontariat-enfants.jpg

 

À Luang Prabang, les volontaires engagés dans ce projet interviennent directement à l’école, et pendant le temps scolaire. Ils travaillent soit avec des classes entières, soit des petits groupes. Il peut même arriver qu’ils s’occupent des enfants lors de sessions individuelles et totalement personnalisées. Ils ont l’entière responsabilité de la planification et de la préparation de leurs ateliers, mais peuvent toujours compter sur l’aide des équipes locales pour les questions pratiques et logistiques !

 

 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.