Voir toutes nos destinations et activités

L'Amérique du Sud regorge de merveilles et il est impossible de résister à sa magie : entre les paysages époustouflants de beauté et l'accueil chaleureux des locaux, le dépaysement est total et l'enchantement assuré.
Pour qui souhaite s'investir dans un projet de volontariat ou de vacances humanitaires, nous offrons des programmes variés se déroulant en Argentine, en Équateur, ou encore Pérou. Choisissez le vôtre !

 

volontariat-amerique-02.jpg

 

Porter assistance aux populations défavorisées en Argentine

  • Aider les communautés à Buenos Aires : ce programme dure entre deux et huit semaines et se passe dans le quartier vivant et coloré de La Boca, au Sud de Buenos Aires. Il s'agit d'une mission qui se déroule au cœur de la communauté, dans une soupe populaire : le bénévole participe à la préparation des repas avec des volontaires locaux, au service des petits déjeuners, repas, et cafés aux membres de la communauté et à leurs enfants. Un séjour en immersion totale, riche en rencontres!
     
  • Si vous recherchez un projet plus axé sur le volontariat avec les enfants, le centre d'accueil pour enfants défavorisés correspond mieux à vos attentes. Et c'est dans le quartier Nord de la capitale argentine que se déroule la mission : les volontaires viennent épauler les deux éducateurs qui s'occupent quotidiennement d'une quinzaine d'enfants issus de quartiers défavorisés, en leur apportant un soutien moral et matériel. Le fait de maîtriser l'espagnol permet de pouvoir s'impliquer directement dans les activités avec les enfants : distribution de repas, décoration de locaux, participation à l'élaboration des animations et des jeux etc. Les volontaires ne parlant pas l'espagnol peuvent aider aux tâches ménagères et à la préparation des repas.

 

volontariat-amerique-04.jpg

 

Protéger la faune et la flore en Équateur

C'est en Équateur que l'on trouve la plus grande diversité animale et végétale du monde. Pour les passionnés de plantes et d'animaux sauvages, l'endroit est idéal pour se lancer dans une des deux missions d’écovolontariat suivantes :

  • Participer au projet de protection des baleines à Puerto Lopez : pendant une à quatre semaines, les volontaires vont sur le terrain observer, collecter et analyser des données sur les baleines à bosse, mais aussi sur les oiseaux marins et les dauphins.
     
  • Rejoindre une mission environnement aux Galapagos : les Galapagos sont une destination privilégiée pour observer la faune et notamment certaines espèces uniques au monde. La mission d'une durée de une à trois semaines se déroule dans une ferme organique de Santa Cruz ou une petite ferme de San Cristobal, les deux principales îles de l'archipel. À Santa Cruz, le volontaire participe au contrôle des espèces invasives, prépare le sol, sème, nettoie les récoltes et s'occupe des animaux de la ferme. Sur San Cristobal, le projet touche à la reforestation : le bénévole aide à éradiquer les espèces invasives et à restaurer les espèces endémiques, ou encore à améliorer les chemins de terre. Il participe également au travail dans la pépinière et apporte son aide pour faire pousser les plantes.

 

volontariat-amerique-05.jpg

 

Enseigner aux enfants du Pérou

D'une durée de deux à vingt-quatre semaines, le programme d’aide aux populations défavorisées à Cusco, au Pérou, et plus particulièrement aux enfants, inclut des cours d'écriture, des cours d'anglais, des ateliers de peinture, de théâtre, de musique, des entrainements sportifs etc.

L'ensemble des activités vise à pallier les carences éducatives en apportant une aide à la lecture, un soutien scolaire et en développant la créativité et l'expression des enfants par l'intermédiaire des peintures et des dessins. Les jeux contribuent à leur développement psychomoteur. Les volontaires qui portent assistance aux adultes peuvent leur enseigner l'anglais, leur apprendre à jouer d'un instrument de musique ou à confectionner des vêtements.

 

volontariat-amerique-03.jpg

Quel que soit le pays d'Amérique du Sud où se déroule votre volontariat, vous vivrez une expérience riche et forte en émotions. Vous devez toutefois maîtriser un minimum la langue espagnole : d'une part car généralement, il ne faut pas trop compter sur l'anglais pour communiquer sur le continent sud-américain, et d'autre part parce que vous vous adresserez à des populations et des enfants qui ne parlent qu'espagnol.

Mais rassurez-vous, la grammaire et le vocabulaire espagnols sont tellement proches du français qu'en suivant des cours intensifs d’espagnol d'une ou deux semaines en arrivant sur place, vous posséderez les rudiments vous permettant de communiquer sur les missions.

 

Découvrez tous nos programmes de volontariat international

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.