Voir toutes nos destinations et activités

Comment se préparer au volontariat ?

 

Pour de nombreux adeptes de la nature, des animaux, ou du contact humain, partir en stage humanitaire est une formidable manière de se réaliser. Que l'on s'engage au sortir de ses études ou en faisant une pause dans sa carrière, faire du volontariat est toujours enrichissant. Mais pour partir en mission humanitaire, il ne suffit pas de faire son sac à dos, il y a des préparatifs à suivre. Comment s'y prendre pour bien préparer un stage humanitaire ?

 

preparation-volontariat-02.jpg

 

Être prêt mentalement  

Qui n'a jamais songé à partir faire un jour du volontariat à l'étranger, pour apporter son aide aux enfants dans des écoles de Thaïlande, protéger les tortues marines au Costa Rica ou encore contrôler l'état de la faune et de la flore de la Grande Barrière de corail en Australie?

 

Mais entre l'envisager et passer à l'acte, il y a plusieurs étapes à ne pas négliger… Avant de se lancer, le volontaire doit d'abord s'interroger sur ses véritables motivations, étudier la mission qui l'intéresse et prendre connaissance de son rôle afin de déterminer si le stage en ONG est réellement fait pour lui. Inutile de préciser que les personnes qui pensent partir en vacances risquent de déchanter.

 

Une fois que l'on est sûr de partir pour les bonnes raisons, il faut étudier les missions pour sélectionner celle que l'on trouve la plus intéressante et la mieux adaptée à son profil. Il est essentiel de bien connaître l'étendue du stage et la fonction du volontaire pour faire son choix. Cela permet de s'assurer que la mission correspond bien à ses centres d'intérêt et que l'on dispose des compétences, notamment linguistiques, pour remplir efficacement son rôle.

 

preparation-volontariat-03.jpg

 

Se renseigner et s'organiser

S'expatrier plusieurs semaines ou plusieurs mois, cela ne s'improvise pas. Et dans le cas d'une mission humanitaire, la préparation en amont est importante et touche plusieurs domaines, dont notamment :

 

  • Les démarches administratives : elles diffèrent en fonction des pays et de la durée du stage. Aussi, dès que le projet se concrétise, il est indispensable de se renseigner auprès des autorités, comme les Ambassades. Beaucoup d'États ne demandent qu'un billet d'avion aller-retour et un passeport valide pendant six mois, mais certains exigent un visa. Une partie des missions nécessitent même de s'enregistrer auprès de l'ambassade du pays de destination avant le départ.

  • La connaissance du pays de destination : avant de partir en mission de volontariat international, il est important de prendre des renseignements basiques sur le pays dans lequel on se rend, qu'il s'agisse du climat, de l'histoire, de l'économie, des coutumes ou du contexte socioculturel. C'est un bon moyen pour apprendre à le connaître et à mieux le comprendre, sans oublier que cela permet souvent d'éviter des maladresses.

  • L'aspect sanitaire : suivant le pays dans lequel on se rend, certains vaccins sont obligatoires et d'autres sont recommandés. Tous les vaccins actualisés et classés par destination sont sur le site de l’Institut Pasteur. Il est également judicieux de partir avec quelques boites de médicaments que l'on sait difficilement accessibles sur place.

 

preparation-volontariat-04.jpg

 

Un stage humanitaire mal organisé compromet souvent la qualité de l'expérience. Au contraire, les volontaires qui ont soigné la préparation de leur mission de volontariat reviennent généralement totalement enchantés parce qu'ils ont pu la vivre pleinement, qu’ils ont pu anticiper les challenges avant et pendant le séjour.

Avant de devenir bénévole à l’étranger, il faut avant tout s'assurer de partir pour de bonnes raisons, se renseigner sur la mission et gérer les aspects administratifs, sanitaires et pratiques.

 

preparation-volontariat-05.jpg

Trouvez votre projet de volontariat international

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.