Voir toutes nos destinations et activités

Mes premiers pas en PVT Argentine

Argentine
Voir tous les programmes
Working Holiday

Depuis ma première expérience au Pérou, j’avais cette soif d’en découvrir plus sur le majestueux continent sud-américain. À la fin de mes études en tourisme, il me semblait logique de trouver un emploi stable au plus vite. Alors, pourquoi ne pas rester en France pour obtenir un travail ? La réponse ? Vivre. J’avais besoin de liberté, de découvrir le monde, de connaître ce que je ne connais pas, et surtout, ne pas passer à côté de ma passion, voyager. J’ai donc décidé de partir à l’aventure en Argentine, de découvrir l’immensité de ses paysages mais aussi sa culture unique ; tout ça grâce au fameux sésame du voyage jeune : le Permis Vacances Travail (PVT).

 

Avant de chercher un emploi en Argentine, j’en ai bien-sûr profité pour voyager aux quatre coins du pays ! Dans un premier temps, je n’ai pu m’empêcher de me rendre en Patagonie. Un rêve à réaliser, je ne pouvais plus attendre ! J’ai découvert des paysages authentiques. On a beau voir ces paysages en photo, et avoir peur d’être déçu de la réalité…mais loin de là ! J’ai été émerveillé autant par les couleurs que par le sentiment de toucher le bout du monde. Ce sentiment qui m’a accompagné dans tout le reste du pays et notamment le nord-ouest argentin, mon coup de cœur. 

 

volontariat-argentine.jpg

 

Mon premier job à Buenos Aires

 

Ensuite j’ai décidé de retourner vers la capitale pour trouver rapidement un travail. Après divers recherches et entretiens, j’ai été accepté au sein de l’agence locale de voyage Argentina Excepción au poste d’assistant en communication. Le fait d’avoir voyagé en Argentine avant de trouver un emploi m’a permis d’avoir une bonne connaissance du terrain et une approche particulière des différentes régions en Argentine. Lors de mon emploi chez Argentina Excepción, j’ai effectué diverses missions de communication telles que la rédaction d’articles pour nos différents sites internet ainsi que pour des blogs voyageurs, des publications sur nos divers réseaux sociaux, la recherche de partenariat ou la création de newsletters.

 

Pour ma part, j’avais déjà vécu plusieurs mois à l’étranger au sein d’une culture bien différente de la notre, alors je ne craignais pas de partir aussi loin, aussi longtemps.  Cependant, passer d’une petite ville de banlieue parisienne à la capitale de l’Argentine, ça change tout de même ! Buenos Aires est ville très étendue avec des quartiers qui ont leur propre culture. C’est aussi une ville très animée par un grand nombre d’évènements sportifs, musicaux, gastronomiques, culturels tout au long de l’année.

 

volontariat-buenos-aires-copy.jpg

 

Mes impressions de Buenos Aires sont qu’elle n’est peut-être pas la ville la plus dépaysante du monde, mais son charme nous amène à l’apprécier jour après jour. J’ai particulièrement aimé Buenos Aires pour ses espaces verts, ses nuits festives, ses habitants, sa gastronomie. Elle est je pense une bonne ville pour les personnes souhaitant découvrir l’Amérique du Sud  par étape. Surnommée le « Paris d’Amérique  latine », c’est peut être pourquoi elle plait tant aux français, pour rester proche du pays tout en vivant la culture latine.

 

Conseils pratiques pour votre PVT Argentine

 

Concernant le P.V.T, je l’ai obtenu de manière très rapide, en deux semaines. Son utilité est tout simplement de pouvoir voyager en Argentine et dans les pays voisins librement pendant un an sans souci de visa ; mais aussi de travailler légalement en Argentine. En outre, j’ai constaté en rencontrant d’autres français avec le PVT Argentine qu’il permettait d’obtenir plus facilement du travail sur place. De plus, ce visa est gratuit, des frais en moins pour votre budget ! Cette possibilité de pouvoir voyager librement et de travailler comme bon nous semble, est un sentiment d’indépendance et de se sentir vivant.

 

Pour la recherche de logement, je n’ai pas eu de difficulté à trouver une chambre grâce au groupe Facebook des Français à Buenos Aires. Les annonces de colocations tombent tous les jours !

 

Avant de partir, il est intéressant de se renseigner auprès de sa banque pour obtenir une option internationale ; elle est souvent à moindre coût et peut s’avérer très utile pour éviter des vrais de votre banque à l’étranger. Cependant, en Argentine, tout retrait et certains paiements sont taxés par les banques locales. Je conseille de venir avec du liquide afin de l’échanger par la suite en pesos.

 

 

Découvrez tous les programmes Argentine avec FreepackersWorking Holiday, Séjour Linguistique et Volontariat International

La Boca Argentine.jpg

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.