Voir toutes nos destinations et activités

Où va votre argent lors d'une mission de volontariat ?

Monde
Voir tous les programmes
Volontariat International

Les volontaires s'étonnent souvent de devoir payer pour partir effectuer une mission de volontariat à l'étranger : ils considèrent qu'ils donnent déjà de leur énergie et de leur temps et imaginent que le coût de préparation d'un voyage humanitaire se limite aux seuls frais d'hébergement et de nourriture. Voici une liste de tous les postes et actions qui justifient une contribution financière de la part des participants.

 

Les frais réglés à l'agence

Lorsque vous passez par une agence spécialisée, vous réglez des frais pour bénéficier d'un service de placement et d’accompagnement par des professionnels du volontariat international. Cela couvre notamment :

 

  • La recherche de projets durables et éthiques : des membres formés et expérimentés de l'équipe doivent partir sur place afin de visiter les infrastructures locales, évaluer le sérieux des organismes partenaires et établir des projets long terme
  • Les déplacements d'inspection des sites pour les missions déjà établies. Celles-ci doivent en effet être régulièrement réévaluées et si nécessaire des changements doivent être apportés.
  • Le traitement des inscriptions, l'assistance dans les démarches administratives et le suivi personnalisé de chaque volontaire
  • Les donations aux associations partenaires et aux projets qui ne perçoivent pas de fonds publics et dépendent entièrement de contributions privées

 

argent-volontariat-03.jpg

 

Les sommes perçues par l'ONG

Ce sont donc essentiellement les contributions financières des volontaires qui servent à couvrir les coûts liés aux missions et notamment :

 

  • La mise en place du projet avec les populations locales. Par exemple la formation des volontaires, l'investissement dans l'équipement et les matériaux, etc.
  • Les frais de structure. Il est parfois nécessaire de réaliser des investissements importants afin d'aménager des zones, notamment pour les missions de protection de protection de la nature et d'écovolontariat se déroulant dans des régions isolées. C’est le cas du camp de base du projet tortues au Costa Rica ou du projet environnement aux Fidji.
  • L'encadrement de professionnels, les lignes d’urgence 24h/24 et la rémunération du personnel qui organise la logistique sur place. De plus, les projets de recherche nécessitent la collaboration de spécialistes, scientifiques ou experts du secteur, ce qui implique un coût élevé. C’est le cas du projet de recherche des Grands Requins blancs ou du stage vétérinaire en Afrique du sud.
  • Les frais de logement, de nourriture et de transport. Si le coût de l'hébergement et des repas est souvent abordable, les coûts de transport ne sont pas négligeables : les frais de transfert depuis l’aéroport jusqu'au lieu de la mission peuvent facilement atteindre à eux seuls 100€ pour les projets situés en milieu rural dont l'accès se fait uniquement en véhicule tout-terrain.
  • Le suivi du projet. Une fois la mission terminée, l'ONG fait le point sur les actions entreprises et organise d'éventuelles réunions de bilan.
  • La donation au projet. Il s'agit d'une partie importante du prix de participation qui est affectée au projet d’accueil et qui rend possible son existence et son développement sur le long terme.
  • Les frais de fonctionnement des ONG. Un pourcentage du prix de participation finance ce poste qui inclut notamment les dépenses de loyers, eau, électricité, chauffage, télécommunications, informatique, fournitures de bureau, assistance juridique et comptable, etc.

argent-volontariat-02.jpg

Les dons perçus par les ONG sont insuffisants pour couvrir l'ensemble des frais générés pour mettre en place des projets de volontariat long terme, impliquant un développement durable. Quant aux missions subventionnées par les institutions publiques, elles exigent un dispositif de sélection soumis à une forte concurrence.

Si vous voulez être sûr de contribuer à une mission sérieuse, mieux vaut passer par une agence spécialisée : pour un budget compris entre 150€ et 400€ par semaine et par personne (hors voyage), vous bénéficiez d'un programme sécurisé, d'une bonne organisation et d'un encadrement personnalisé par des professionnels.

 

Découvrez les projets Freepackers

argent-volontariat-01.jpg

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.