Voir toutes nos destinations et activités

Ce que j'ai appris en volontariat en Thaïlande, en 34 points

Thaïlande
Voir tous les programmes
Volontariat International

Ce que j'ai appris en volontariat en Thaïlande, en 34 points

 

Un agresseur invisible me jète de l'eau dans le dos. Distraite par la musique et les cris de la rue, je n'avais rien remarqué jusqu'à ce que mon tee-shirt me colle froidement à la peau. Pendant Songkran, période de fête du nouvel an, s'aventurer dans les rues Thaïlandaises demande discrétion et rapidité. Même avec mon impressionnant pistolet à eau dégainé à la Lucky Luke, il m'était impossible de me défendre contre tous les seaux et tonneaux d'eau des autochtones.

 

Les festivités se sont déroulées juste une semaine après mon arrivée, en tant que volontaire auprès des communautés Birmanes réfugiées en Thaïlande. La province de Mae Hong Son est une région montagneuse parsemée de rizières, de monastères Bouddhistes et de petits villages isolés au milieu des collines. C’est là, dans cette ville, que tout mes préjugés sur la Thaïlande (une succession de soirées sur la plage peuplées de fêtards dévêtus et d’habitants faussement enjoués) ont été cassés par l'accueil étonnamment sincère de mes voisins.

 

Ce que j'ai appris en tant que volontaire en Thaïlande

 

La Thaïlande est victime de milliers de stéréotypes, tous plutôt loin de la réalité. Après trois mois en tant que professeur d'anglais et rédactrice pour une organisation des droits des femmes, voici les 34 leçons que j’ai apprises en tant que volontaire en Thaïlande :

 

1/ La Thaïlande est plus grande que la Californie. Elle est divisée en 76 régions, chacune vantant sa propre cuisine, son héritage culturel et son environnement naturel.

 

2/ Auparavant appelée le Royaume de Siam, la Thaïlande a la caractéristique historique de n'avoir jamais été colonisé par un pays de l'Ouest. Occidentalisée, oui, mais au rythme de la mondialisation… tous les centres commerciaux ont la clim, et la plupart des habitants ont des téléphones portables dans leurs poches.

 

3/ Pour les achats quotidiens, les marchés sont mieux achalandés que les grandes surfaces. Des produits frais récoltés le matin même, des tissus en tous genres, des reliques religieuses, les dernières sorties de film, vous pouvez tout trouver en errant entre les étals prêts à se rompre sous les denrées entassées.

4/ Ne pas faire du troc l'estomac vide.

 

5/ Les batailles d'eau publiques de Songkran ont lieu chaque année, un rite pour effacer toutes les mauvaises choses de l'année précédente, pour commencer la nouvelle année de bon augure.

 

6/ Appelée « pays du sourire », la Thaïlande doit son naturel sympathique au principe culturel du « rester positif peu importe les circonstances ». Les problèmes sont résolus avec grâce et légèreté, afin que personne ne se sente embarrassé ou insulté.

 

7/ Le baume du tigre soigne tous les maux. Piqûres de moustique, piqûres de puce de lits, coups de soleil, piqûres de méduse, ou même un bon rhume.

 

8/ La plupart des plats internationaux semblent fades face aux délicieuses saveurs et épices thaïlandaises.

 

9/ Les ananas ne poussent pas sur les arbres

 

10/ Trois feuilles de papier toilette suffisent

 

11/ Quand vous utilisez des toilettes turques, vérifiez que votre pantalon est bien retroussé au dessus des chevilles.

 

12/ Apprenez quelques mots thaïlandais, des phrases basiques comme bonjour, s'il vous plaît, merci. Montrez votre intérêt pour la culture. Cela vous aidera à négocier avec les chauffeurs de tuk tuk ou les vendeurs au marché.

 

13/ Si vous ne maitrisez pas la langue, sachez que 80% de la communication se fait par les gestes.

 

14/ Une moustiquaire en soie vous protégera mieux contre les insectes nocturnes que dix bouteilles de spray répulsif.

 

15/ Le GMS (glutamate monosodique, additif alimentaire) ne vous tuera pas.

 

16/ Il y a toujours « un gars ». Vous avez besoin d'un moyen de transport pour aller en ville ? Le cousin d'une connaissance a un vélo pour vous. Vous ne trouvez pas de piles dans le magasin du coin ? Le neveu du voisin a un ami qui travaille dans un magasin d'électronique. Vous voulez faire une excursion dans la région ? La fille du vendeur de tofu parle anglais et connait les environs. Peu importe la situation, vous trouverez toujours « un gars » qui vous aidera.

 

17/ L'intimité est un concept qui ne se pratique pas. Les gens vivent les uns sur les autres, et partagent leurs biens. Un « moment seul » est un luxe.

 

18/ Chanter en public est aussi commun et aussi pardonnable que respirer.

 

4914777359_734d644bf0_z.jpg

 

19/ Dans la culture Bouddhiste, il est impoli de manger en face de quelqu'un sans lui proposer de partager.

 

20/ La plupart des autochtones portent des vêtements traditionnels. Les femmes se couvrent les épaules et les genoux, les hommes se promènent torse nu.

21/ Le bus va arriver...Peut-être pas à l'heure prévue ou celle annoncée par la compagnie, ou encore par des passagers inquiets. La Thaïlande est endroit idéal pour apprendre la patience.

 

22/ Le plastique est l'ennemi de l'Asie du Sud Est. Où les feuilles de bananes servaient auparavant d'emballage, les sacs, couvercles et bouteilles en plastique jonchent maintenant les caniveaux et les plages. Heureusement la Thaïlande s'efforce à améliorer l'éducation et la protection de sa biodiversité. Les opportunités de volontariat dans ce domaine abondent.

 

23/ Les parapluies ont deux fonctions : se protéger pendant la saison des pluies, et s'abriter du soleil pendant la saison sèche.

 

24/ Le portrait du roi Bhumibol Adulyadej est partout : sur les cadrans des horloges, les calendriers, dans les gares et les salons. L'hymne national est joué quotidiennement dans les lieux publics, dans les trains ou au théâtre. 

 

25/ La Thaïlande n'a jamais ratifié la convention de 1951 relative au statut des réfugiés. Pour les 84 000 Birmans vivant dans des camps de réfugiés en Thaïlande, cela signifie que leur présence est tolérée mais considérée comme illégale.

 

26/ La plupart des pays asiatiques ont un accès wifi de meilleure qualité et moins cher qu'en Europe.

 

27/ Le système du « visa run » n'est pas aussi charmant qu'il n'y paraît. Cela inclus une nuit entière de train, des agents peu aimables aux frontières et des chambres infestées de cafards. Si vous devez renouveler votre visa, préférez un séjour d'une semaine au Laos ou au Cambodge.

 

28/ Un scooter fait pour deux personnes peut facilement en transporter sept. Avec en plus : les sacs de courses, les cages de poulets et le chien de la famille.

 

29/ Les Thaïlandais adorent le café. Les routes sont bordées de stand de café, le pays en cultive beaucoup.

 

30/ Il est commun de s'incliner pendant les conversations. Même Ronald McDonald fait la révérence devant son restaurant.

 

31/ Sauterelles, fourmis, grenouilles sont des mets delicieux une fois frits et épicés.

 

32/ La couleur de la tunique d'un moine bouddhiste indique sa nationalité ou son statut au sein du monastère. Les moines thaïlandais portent des couleurs safran et ocre.

 

2286743663_fa01ce9004_z.jpg

 

33/ Vous ne trouverez jamais un stylo noir quand vous en avez besoin, par contre, vous trouverez 10 000 fourmis sans le vouloir.

 

34/ Les coupures d'électricité sont fréquentes pendant la saison des pluies. Après trois ou quatre par jour, vous réaliserez combien vous sous-estimiez les bougies.

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.