Voir toutes nos destinations et activités

Les critères pour tester la fiabilité d'une mission volontariat

Monde
Voir tous les programmes
Volontariat International

Si vous souhaitez faire du volontariat international, il vous faut impérativement vérifier la fiabilité du programme que vous envisagez d’intégrer. Malheureusement, de nombreuses agences peu crédules, plus intéressées par le profit que par votre projet. Je vous propose 10 critères à vérifier afin de déterminer la fiabilité d’un programme de volontariat international.

 

135538080.jpg

1. Où va votre argent ?

Lorsque vous payez pour participer à une mission de volontariat international, il faut absolument que vous vous renseignez sur ce qui sera fait de l’argent que vous leur versez. Un bon programme est un programme qui est transparent sur la distribution de ses fonds.
Pour se faire, vous pouvez demander le détail de votre facture. Cela vous permet de voir le pourcentage de votre paiement reversé aux ONG, aux communautés locales et à l’agence.

 

2. Sa réputation auprès des ONG et des anciens volontaires

Vérifier la réputation du programme de volontariat international que vous visez est également très important. Pour cela, vous pouvez commencer par vérifier les témoignages des volontaires ayant participés à ce programme par le passé. Si possible, vous pouvez les contacter afin de leur demander plus de détails sur les activités auxquels ils ont participé, les ONG avec qui ils ont travaillé, l’impact de la mission de volontariat international sur la communauté, etc.
Vous pouvez également vous renseigner auprès des ONG partenaires sur leur collaboration avec l’agence où vous souhaitez vous inscrire, la pertinence du programme, les projets accomplis par le passé.

 

3. Ses objectifs et les résultats à atteindre

Qu’est-ce que votre programme de volontariat international souhaite accomplir ? Si vous partez enseigner le sport dans un quartier défavorisé, quelle est l’objectif mesurable que vous devez atteindre ? Votre agence doit pouvoir vous donner des résultats précis à atteindre selon votre mission (ex : réduire le trafic de drogue chez les jeunes ou réduire l’absentéisme scolaire).

 

4. Aider la population locale sans lui « voler » du travail

Vous êtes là pour aider les communautés et non pas pour leur enlever le pain de la bouche. Votre agence de volontariat international doit pouvoir vous expliquer pourquoi la mission qui vous sera attribuer doit être confié à un étranger et non pas un local.

 

5. Il y a une participation active de la communauté locale

Lorsque la population locale est impliquée dans les missions que vous effectuerez au cours de votre volontariat international, c’est un gage de la fiabilité du programme. De cette façon, vous êtes assuré que vous saurez répondre à un besoin que les locaux eux-mêmes ont identifié. Ils seront également toujours là pour assurer le suivi du projet sur le long terme.

 

6. La vision sur le long terme

Il est important que la mission à laquelle vous participerez s’inscrive sur le long terme. Assurez-vous qu’une fois les volontaires rentrés dans leur pays, le travail pour l’amélioration des conditions de vie des communautés locales va continuer.

 

7. Développer des compétences, pas la dépendance

Est-ce que le personnel local impliqué dans le projet va repartir avec de nouvelles compétences professionnelles? Allez-vous aider les locaux à mieux faire leur travail, et pas juste le faire pour eux? Pour s’inscrire sur le long terme, votre projet doit avoir une participation active des locaux et leur permettre de développer leur connaissance. Votre programme de volontariat international doit pouvoir permettre aux communautés locales d’être indépendantes et pouvoir mener différents projets elles-mêmes.

 

8. Il y a une communication ouverte avec les volontaires potentiels

Tout comme le besoin de transparence sur ce qui sera fait de votre argent, il faut que l’organisation que vous sollicitez soit claire sur vos conditions de vie sur place et le travail que vous effectuerez. Assurez-vous que ses réponses soient précises, vous devez avoir une vision claire du déroulement de leur programme de volontariat international.

 

9. La prise en compte des compétences  des volontaires

Si vous avez des compétences spécifiques, votre programme de volontariat doit vous diriger vers des missions liées à ces compétences. Cependant, si vous souhaitez vous occuper d’animaux dans une réserve naturelle et n’avez aucune expérience dans ce domaine, l’organisation doit être capable de vous former avant le départ ou une fois arrivé sur place. Cela ne sert à rien de s’impliquer dans un projet de volontariat international si vous ne pouvez pas aider efficacement.

 

10. L’assistance 24/7

Vous allez vous engager pour des semaines ou des mois de volontariat à des milliers de kilomètres de chez vous. En cas de pépin, l’organisme de volontariat international doit pouvoir vous aider. Vérifiez toujours si une ligne d’assistance vous est dédiée 24/7. Si oui, renseignez-vous sur le type de service qu’elle offre.
Ont-ils un plan d’urgence en cas de maladie ou de blessure, de perte de passeport, ou de catastrophe naturelle ?

 

Il faut toujours rester vigilent lorsqu’on s'engage dans une mission de volontariat international. Comme nous l’avons vu avec le cas des orphelinats frauduleux , certains organismes profitent des volontaires pour faire du profit. Assurez-vous toujours de la crédibilité du programme que vous choisissez à travers les critères mentionnés ci-dessus !

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.