Voir toutes nos destinations et activités

Le working holiday visa au Japon

 

WHV Japon

Mélange de modernité et de traditions, le pays du Soleil levant est fascinant. Avec le visa vacances  travail, vous avez la possibilité de passer un an au Japon, de travailler au Japon et de voyager dans les environs. Les bénéficiaires du working holiday visa sont soumis à la législation du Japon. Ils ne peuvent pas excéder leur visa vacances travail de plus d'un an et ne peuvent pas changer de statut durant cette période.

 

Comment obtenir un visa vacances travail au Japon

 

  • Avoir l'intention d'entrer au Japon dans le but d'y passer des vacances, avec la possibilité d'y travailler
  • Être âgé de 18 à 30 ans révolus à la date du dépôt de la demande de working holiday visa
  • Ne pas être accompagné d'enfants
  • Être titulaire d'un passeport en cours de validité et en possession d'un billet de retour.
  • Disposer des ressources financières nécessaires sans avoir à travailler (environ 2500 €)
  • Ne pas avoir bénéficié antérieurement d'un working holiday visa au Japon
  • Présenter un certificat médical justifiant une bonne santé
  • On peut également vous demander une lettre de motivation et d'expliquer votre séjour.

 

Pour faire une demande de visa vacances travail au Japon, rendez-vous sur le site de l'Ambassade du Japon en France

 

 

Trouver un job au Japon

 

Partir en visa vacances travail au Japon n'est pas facile, l'administration est plus lourde qu'en Australie par exemple, et il n'y a pas vraiment de structure pour vous aider à trouver ou des jobs. Il faut aussi savoir que les japonais travaillent beaucoup, souvent tard le soir et les weekends. Pour commencer, il faut savoir que travailler au Japon en  working holiday visa repond à des règles strictes. Par exemple vous ne pourrez pas travailler dans des bars en visa vacances travail au Japon.

Les sites Gaijinpot, Jobsinjapan, Seekjapan répertorient des jobs  au Japon dans les commerces. Mais attention il faut parler un minimum de japonais !

Vous pouvez aussi travailler au Japon en tant que prof et donner des cours de français ou d'anglaissi vous avez un bon niveau. Les cours d'anglais sont très recherchés. Dans les écoles privées, on vous demandera d'être professeur diplômé, mais vous pourrez trouver des petites écoles qui ne demandent aucun diplôme pour enseigner l'anglais : Findateacher , ELT News

Vous pouvez aussi parcourir les petites annonces et les pages jobs des journaux locaux: "Japan Times", "Daily Yomiuri", "Japan Today", "Hiragana times", "Metropolis", "Tokyo Notice Board".  Ces publications s'adressent d'abord à la communauté étrangère (notamment anglophone mais pas seulement) expatriée au Japon, et donc aux working holiday visa également.

 

Trouver un logement au Japon

 

Les loyers sont assez chersau Japon .Si vous avez un budget logement restreint, il vaut mieux vous diriger vers de petites villes comme : Osaka, Kyoto, Fukuoka, Hiroshima... Voici des solutions de logement que vous pouvez trouver au Japon :

 

Le logement en Guest-house / Gaijin-house

Louer une chambre dans une guest-house est une des solutions de logement les plus appréciés des backpackers et working holiday visa. Les chambres sont équipées du strict minimum ; salle de bain et toilettes communes avec les autres locataires. Par contre les visiteurs sont souvent interdits. Les prix sont compris entre 45 000 et 120 000 Yens mais attention les charges sont souvent exclues (eau, électricité, clim, internet, etc..).

Quelques guest houses: Sakura House, Oak House, Tatami Guest House, Happy House, Cozy House, Interwhao


Le logement en auberges de jeunesse

Les auberges de jeunesse sont nombreuses à travers le pays. Économiques et conviviales, elles font toujours le bonheur des backpackers, ou des arrivants en visa vacances travai. Pour accéder aux auberges de jeunesse au Japon, rendez-vous sur Hostelling International : www.hi.com

 

Le logement en appartement et colocation

En working holiday visa, on serait plutôt enclin à trouver un appart ou une colocation. Malheureusement les places sont chères au Japon et même si les agences immobilières sont nombreuses, il n'est pas facile de louer un appartement, ni de trouver une colocation. Les japonais sont assez réticents à louer leurs appartements à des étrangers. Le mieux est de parcourir les agences avec un ami japonais. Il vous faudra également présenter votre « Alien » carte et votre visa vacances travail. Ils vous demanderont aussi un garant de logement - un ami sur place ou votre employeur fera l'affaire. 
Site de recherche d'appartement à Tokyo: http://www.furnished-apartment-tokyo.com/

 

Le logement en Geshuku

Il est possible de louer une chambre directement chez le proprio. Le loyer est y moins cher mais la plupart du temps vous n'avez pas de salle de bain et vous ne pouvez utiliser celle du propriétaire. Il ne vous reste plus qu'à expérimenter les bains publics ! Par contre vous ne trouverez pas facilement ce genre de renseignement par internet, mais plutôt par bouche à oreille une fois sur place.

 

Le logement en famille d'accueil

La famille d'accueil est également une solution de logement mais davantage réservée aux étudiants qu'aux working holiday visa. Vous trouvez des annonces dans les écoles de langue ou sur internet. Les prix sont abordables mais souvent pour des courtes durées. C'est peut être le meilleur moyen de s'immerger dans la culture japonaise.
Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.