Voir toutes nos destinations et activités

Trouver une mission humanitaire éthique

Monde
Voir tous les programmes
Volontariat International

En voyageant, on se rend compte que de nombreux prismes peuvent nous aider à mieux comprendre et respecter les cultures des pays dans lesquels nous voyageons. L’un des plus efficaces est le volontariat internationa!
Nous savons ce que c’est que de vouloir faire du volontariat international et de voyager en même temps. On est souvent noyé devant toutes les contraintes que cela peut engendrer : les frais, parfois énormes, l'éthique, parfois équivoque des organisame de volontariat international, les contraintes logistiques et le nombre d'options. Je vous propose donc 5 étapes claires pour trouver le programme de volontariat international de vos rêves !

 

volontariat international

 

 

1. Comprendre l'importance de l'aide international

La plupart du temps, en s’engageant pour la première fois dans une mission de volontariat international, on néglige cette étape. En effet, une des choses les plus difficiles pour les nouveaux volontaires est de comprendre que les organisations de volontariat international ne sont pas toutes éthiques et que les projets qu’elles soutiennent n’auront pas forcément un impact sur le long-terme pour les populations locales. Pour cette raison, il faut prendre un peu de recul.

Avant de planifier votre voyage, prenez du recul et renseignez-vous sur les défi qui attendent le pays que vous souhaitez aider (à votre échelle bien sûr!). Surtout, faites des recherches sur les missions qui sont confiées aux volontaires internationaux et le développement de ces projets.


2. Choisir le bon type de volontariat international

Il y a un grand nombre d’options pour s’engager dans une mission de volontariat international. Pour trouver le type de mission qui vous correspond, vous devez évaluer votre engagement en temps et vos motivations personnelles pour faire du volontariat international.


volontariat indépendant: le volontariat indépendant est idéal pour les voyageurs de long-terme et ceux qui font un tour du monde. Il y a généralement peu ou pas de facilitation. Vous devez tout organiser : voyage, hébergement, nourriture. Néanmoins, les frais seront plus faibles que passer par une organisation qui s’occupe de tout l’aspect logistique en plus de vous trouver une mission de volontariat international.
Sociétés de placement: Les intermédiaires prennent des frais pour vous proposer un type spécifique de projet bénévole et s’occupent généralement d’une grosse partie logistique de votre voyage. C’est une solution idéale pour des expériences de volontariat très spécifiques ou de niche et les engagements à court ou de long terme.
Volontours: Ceux-ci offrent un niveau élevé de facilitation et sont idéales pour ceux qui ont de courtes vacances et veulent visiter un grand nombre de sites sur une courte durée. Les volontours sont assez chers et le rapport qualité/prix de ce type de service peut grandement varier d’une organisation à une autre. Il faut donc bien se renseigner sur le sérieux de l’organisation que vous choisirez.

 

3. Trouver une mission qui correspond à vos centres d’intérêt

Les voyageurs s’attardent très souvent sur les 2 premières étapes. Bien sûr, il ne faut pas les négliger ! Mais il faut également passer du temps à trouver une mission qui va vous passionner, vous motiver, sinon vous ne vous donnerez pas à 100%. Dans votre travail de recherche, regardez les différents projets qui existent au sein de la région dans laquelle vous souhaitez séjourner. Utilisez Excel ou Evernote par exemple pour trier les projets et leurs détails.

 

4. Poser les bonnes questions

Faites une vérification des antécédents des projets de volontariat international vous avez étudiés. Cette étape vous permet d'affiner votre liste. Il ne faut pas faire l’impasse sur cette étape. Il y a des conséquences bouleversantes à soutenir des projets qui ne sont pas sensibles aux besoins des populations locales et, plus généralement, du pays. Par exemple, les scandales autour des orphelinats en Afrique et au Cambodge dont nous avons discuté dans un article précédent . Quelque chose d'aussi anodin que le volontariat international dans un orphelinat a souvent des effets secondaires tristes et déchirants sur les enfants.


Il faut toujours se poser ces 3 questions :
• Où va l’argent récolté par l’organisme de volontariat international ? Si vous payez un organisme de placement, la part reversée à une association caritative sur le total de ce que vous avez payé.
• Comment l’organisme travail avec les populations locales ? Ont-ils demandé aux locaux si ce projet est nécessaire et voulu ? Cherchez à savoir si l'organisation est prête à rester et soutenir le projet via le placement de volontaires ou un travail de développement pour,  potentiellement, de nombreuses années si cela est nécessaire.
• Qu’attend-on des volontaires ? Quelles est la nature exacte du travail des volontaires ? Quel soutien


A ce point, vous avez effectivement remis en question les organisations et les projets qui vous intéressent. La décision finale vous revient et vous devez prendre en compte d’autres aspects : les coûts et les détails du projet.


5. Respirer un bon coup !

Une fois que vous avez choisi votre mission de volontariat international, prenez une profonde respiration avant de vous attaquer la phase de planification.


Lorsqu’on décide de s’engager dans une mission de volontariat international, il est facile de s'enliser dans les détails, mais le tableau d'ensemble est très gratifiant quand vous êtes dans l'avion : vos valises sont prêtes et dans la soute, les vaccinations effectuées, les détails prévus. Il ne vous reste plus qu’à anticiper les nouvelles expériences et de nouvelles perspectives auxquelles vous allez très prochainement faire face.

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.