Voir toutes nos destinations et activités

Travailler en fruit picking en Australie : astuces et conseils

Australie
Voir tous les programmes
Working Holiday

Depuis la nouvelle réforme du 31 août 2015 qui ne rend plus éligible le Helpx et le Wwoofing pour la validation du second visa (volontariat), la concurrence s'est accentuée sur les jobs à la ferme en Australie. Avec plus de 25.000 backpackers français qui partent chaque année, de plus en plus de voyageurs travaillent en ferme afin de valider leur second working holiday visa en Australie. L'Australie grande comme 14 fois la France, demande d'avantage d'organisation par rapport à la Nouvelle Zélande car les distances sont importantes. Il n'est pas rare de parcourir plusieurs centaines ou milliers de km pour travailler en ferme. De plus, selon les fruits, les salaires peuvent  grandement varier. Il est possible de gagner beaucoup d'argent en fruit picking mais encore faut-il savoir où travailler. Depuis 2012 je donne des conseils aux backpackers qui partent en PVT Australie sur ma chaine Youtube et mon blog l'Océanie pour les Zéros. Je vais vous donner toutes les clés pour bien vous préparer dans vos recherches de jobs saisonniers en ferme.

Fruit-picking-Australie-jobs.jpg

Comment trouver une ferme en Australie ?


Première grande étape, la recherche d'une ferme. Je peux vous garantir ce n'est pas évident au premier abord dans la mesure où vous allez avoir une infinité de choix. Un élément important c'est le moyen de transport, je vous conseille d'avoir votre propre véhicule cela va vous faciliter grandement la vie. J'ai acheté un van en 2012 ainsi qu'en 2016 lors de mon second PVT, j'ai acheté ma liberté. Si vous envisagez de chercher une ferme sans véhicule, ça va compliquer les choses car dépendre des autres ce n'est jamais très fiable. Il est toujours possible de trouver un covoiturage mais une fois sur place dans le spot de fruit picking, il faut encore rouler des centaines de km pour faire la tournée des ferme. Pour vos démarches dans l'achat du van, je vous conseille de visionner cet article qui va vous donner les infos essentielles.

 

Le travail en ferme dépend des saisons c'est ainsi très variable selon votre arrivée et votre position géographique. Un guide gratuit des calendriers des fermes est disponible sur le site Harvest Trail pour vous donner toutes les informations essentielles. Je vous conseille d'orienter vos recherches sur les fruits et non les légumes. En effet, les légumes se ramassent au sol, c’est donc beaucoup plus physique notamment pour le dos.

Le travail en Australie fonctionne en grande partie au réseau: plus vous aurez de contacts sur place, plus vous aurez de chance de trouver rapidement du travail. Lors de mon arrivée en juin 2016 à Gayndah, j'ai mis une journée à décrocher du travail. En arrivant à un endroit sans contacts, vous partez de zéro et c’est vite pénalisant car en Australie le temps c'est de l'argent.

Une fois sur place lorsque vous avez décidé de l'endroit de fruit picking, il faut faire la tournée des fermes. N'hésitez pas à vous renseigner au point d'information lors de votre arrivée. Dans certains grands spots de fruit picking comme à Gayndah, il y a  un bureau dédié pour les recherches de jobs saisonniers, ils sont susceptibles de vous assister dans vos recherches.

 

Je vous déconseille de passer par les Working Hostels : l'hébergement est très cher (200 $ en moyenne), et l'attente peut être longue. On vous promet un job si vous prenez un hébergement pour plusieurs semaines mais souvent la désillusion est grande. De plus, ne perdez pas votre temps à postuler en ligne pour des jobs, le travail se trouve sur place. Dans certains endroits, il faut passer par des intermédiaires : des contractors. Soyez vigilants sur le travail qu'il vous propose. J'ai eu une très mauvaise expérience à Gatton en 2012 dans les échalotes.

 

Soyez patients et surtout persévérants car trouver une ferme ne se fait pas en deux heures, il faut passer un peu de temps. Avec de la motivation, il est parfaitement possible de gagner de l'argent, j'en suis la preuve.

 

fruit-picking-Australie2.jpg

Picking ou packing ?

 

Une fois sur place, pour du travail de récolte, il y a deux types de travail : picking ou packing. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le fruit picking est majoritairement payé au rendement, il faut ainsi aller très vite pour gagner beaucoup d’argent. Le problème du fruit picking est que selon la ferme dans laquelle vous travaillez, les salaires peuvent varier. Si la saison n'est pas bonne, cela va affecter votre salaire. Il faut plusieurs semaines avant d'être rapide et gagner de l'argent, cela demande de la patience. Cependant si vous trouvez une très bonne ferme qui paye correctement, le fruit picking peut vous rapporter beaucoup.

 

Le packing est payé à l'heure : 21.60 $ (taux en août 2016). C'est un travail d'usine, vous travaillez donc à l'intérieur, ce qui n'est pas négligeable car le soleil en Australie est éprouvant et les coups de soleil ne sont pas rares. De plus, après une journée de travail, la fatigue est beaucoup moins importante en packing qu'en picking.

 

A travers mon expérience de 5 mois dans les fermes, je vous conseille le packing car globalement vous prenez moins de risque et l'effort est moins violent. En picking, il est possible de travailler 10 h/ jour et gagner 50 $ si la récolte n'est pas bonne. 

 

fruit-picking-Australie3.jpg

Obtenir son second visa vacances travail : astuces
 

Une majorité des backpackers qui souhaite valider leur second working holiday visa se dirigent vers les fermes. Pour le valider, il faut effectuer 88 jours, soit 3 mois de travail dans une ferme. C'est très long et court à la fois tout dépend de votre organisation.  Si vous partez dans l'optique de faire une second année, ciblez vos recherches dans des fermes qui garantissent du travail 5/7 pendant plusieurs semaines. Le gros inconvénient du travail de ferme est qu'il y a des périodes creuses : jours de pluies, inter -saison entre les variétés de fruits, jours de congés... Le piège c'est qu'au bout de 3 mois vous risquez d'avoir travaillé que deux mois. Renseignez vous lors de votre arrivée dans la ferme auprès de vos futurs collègues et n'hésitez pas à vous balader dans les fermes afin d'avoir une idée du travail restant.

 

Il faut savoir que beaucoup de fermiers aiment bien gonfler le travail restant pour vous inciter à venir alors qu'en réalité il reste peu de travail. C'est pour cette raison qu'il est important en amont de chercher une ferme qui garantit du travail sur une longue période. Dans le cas contraire, vous allez perdre beaucoup de temps dans vos recherches en changeant régulièrement de ferme.

 

Retour sur mon expérience : 5 mois à Gayndah

 

fruit-picking-Australie1.jpg

Gayndah est le paradis des agrumes et plus particulièrement de la mandarine entre mars et août. C'est l'un des seuls endroits où j'ai travaillé lors des mes deux working holiday visas (2012 et 2016).


En 20 semaines sur place, j'ai gagné 10.000 $ en alternant entre le picking et le packing. Cependant, j'ai en réalité travaillé que 3 mois 1/2 donc le ratio est plutôt bon, surtout que les dépenses sont faibles. Cela correspond à une moyenne de 714 $ par semaine, ce qui m'a permit de financer en grande partie les 40.000 km déjà parcourus de mon road trip en Australie.

 

Damien Delemarle

 

 

Retrouvez tous les PVT en Australie

 

Mais aussi toutes les ooportunités de travail en Australie !

 

 

 


 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.