Voir toutes nos destinations et activités

Protection des éléphants à Chiang Mai - Témoignage

Thaïlande
Voir tous les programmes
Volontariat International

Découvrez le retour d'expérience de Pierre Yves lors son volontariat dans la protection des éléphants à Chiang Mai.

BECKER1.jpg

 

Les temps forts de votre expérience ? 

Cette expérience m'a apportée bien des choses à vrai dire. D'un point de vue pratique, j'ai acquis des compétences linguistiques pour commencer, en Anglais évidemment, car si mon niveau n'était pas mauvais au départ, j'ai noté la différence au bout de 6 semaines, quand j'ai commencé à rire des blagues racontées par des anglais, ainsi que de Pakinya (dialecte local).

Aussi, j'ai développé des compétences en compréhension des comportements des éléphants, reconnaître quand ceux ci sont en bonne santé ou non.

J'ai également appris à reconnaître quelques herbes médicinales dans la jungle et comment s'en servir, c'est bien pratique, car certaines sont plus efficaces que des médicaments modernes, je pense notamment à la plante qui stop les saignements une fois appliquée sur une plaie (efficace contre les sangsues).
 

Cette expérience m'a également ouvert un peu plus l'esprit, grâce aux personnes présentes de tous horizons, les différences de chacun, la bonté des villageois, la joie des enfants du village, j'ai vécu des expériences enrichissantes à foison, j'ai été chaque jours heureux d'être présent dans le village.
 

Quelques moments inoubliables ? 

Ma première rencontre avec un éléphant. J'ai eu de la chance, c'était le grand mâle, il est très impressionnant, et comme on avait des bananes, il est venu vers nous directement. C'est très, très impressionnant de le voir attraper des bananes avec sa trompe dans nos mains. Mais il ne faut pas croire que cela est une porte ouverte aux câlins au passage, on évite de toucher un éléphant si ce dernier ne fait pas le premier pas pour.
 

Les repas du dimanche soir au camp, avec tous les volontaires ont été des moments très conviviales, on se passe les plats, on discute, on s'amuse tout simplement, et avec de la chance, on est plusieurs volontaires à la vaisselle, ce qui rallonge la convivialité.
 

D'ailleurs en parlant du camp, la première fois que l'on arrive, et que l'on voit les montagnes en face, c'est magique, on resterais des heures à regarder.
 

Enfin pour ma part, j'ai adoré donner des cours d'anglais aux enfants du village, ils sont turbulents au possible, mais avec de la patience, des sourires, et surtout, ne pas se prendre la tête, on passe des moments magiques.

 

volontariat-elephants-thailande-becker2.jpg

 

Quelles notes pour les services proposés ?

 

- Informations avant le départ: 3/5

Nous avons eu des informations plutôt complète certes, mais certaines manquent comme les vêtements autorisés. Il faut savoir qu'on ne montre pas ses épaules ni ses genoux, et bien sûr le nombril en Thaïlande, et c'est pas parce que des milliers de touristes le font qu'il faut le faire également. Surtout au village, vous oubliez de suite cette idée. Alors pensez aux bermudas ou pantacourt. et les débardeurs et cie, et bien on les prends pas.

 

- Processus d'inscription: 4/5

Le processus est clair et simple, pour peux que vous compreniez l'anglais correctement.

 

- Encadrement / coordinateurs projet : 3/5
La personne dédiée à l'encadrement (base manager) partais quand je suis arrivé, du coup je ne l'ai quasiment jamais vue. Le staff présent saura répondre à

toutes vos questions, n'hésitez pas à demander. De plus, il faut comprendre qu'ils ont des nouvelles

personne tous les 15 jours, ce qui implique, de répéter les mêmes consignes, et donc parfois il peut en manquer. Donc n'hésitez pas !
 

- Emploi du temps des volontaires et stagiaires : 4/5
Les deux premières semaines sont chargées, vous n'aurez pas le temps de faire grand chose d'autres, entre les randonnées (Hike) les cours dekaren (pakinya) les workshop sur les éléphants et cie, ça sera comme je l'ai dis, bien complet. Ensuite il y aura plus de temps libre, temps que vous pourrez mettre à disposition d'autres activités comme préparer des cours pour les enfants, présentations pour les autres volontaires, projets de stage pour les stagiaires. Un jour toutes les 2 semaines est dédié au nettoyage de la base. ça veut dire que la personne concernée reste au camp et nettoie tout (ensuite on alterne, le nettoyage est donc fait tous les jours !)
 

- Restauration et logement : 3/5
Cela peut être très différent selon la famille où l'on loge, je n'ai pas à me plaindre pour ma part, mais sachez que vous dormirez sous une moustiquaire, les murs généralement ne vont pas jusqu'en haut (donc il y a un espace qui donne sur l'extérieur) les wc sont un trou et le papier toilettes va dans des sacs, et la

 salle de bain c'est un tuyau d'eau froide. Moi je m'y suis vite habitué pour autant. prenez la douche le midi après la randonnée du matin.

 

volontariat-elephants-thailande-becker4.jpg

Recommanderiez-vous cette expérience ? 

Oui, sans hésitez, c'est difficile à résumer, mais vous connaissez sans doute la tirade qui dit que lorsqu'on va habiter dans le nord on pleure 2 fois, en ar

rivant et en partant ? et bien là c'est pire, sauf qu'on pleure pas en arrivant, on est émerveillé.

 

Recommanderiez-vous Freepackers ?

Pour ma part, freepackers, ça à été un point de contact parfait, personnes enthousiastes, à

l'écoute, disponibles, et flexibles. Pour le coup je peux mettre un 5/5 !

 

Découvrez tous les projets de volontariat avec Freepackers !

 

 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.