Voir toutes nos destinations et activités

Comment récupérer les taxes payées en working holiday Nouvelle-Zélande ?

Nouvelle-zélande
Voir tous les programmes
Working Holiday

Les impôts en Nouvelle-Zélande mode d’emploi.

 

 

Les taxes c’est quoi ?

 

En Nouvelle-Zélande les impôts sont appelés taxes et sont prélevés directement sur les salaires. Il n’est donc pas nécessaire de mettre de l’argent de côté en vue de payer ses impôts en fin d’année fiscale.

 

En France, les impôts sont payés l’année suivante car ils sont calculés en fonction des revenus perçus durant toute l’année et il faut donc attendre la fin de l’année pour pouvoir en déterminer le montant.

 

En Nouvelle-Zélande comme les taxes sont prélevées directement sur les salaires, on ne peut pas connaitre en avance le montant total des revenus qui seront perçus durant l’année. Du coup, le gouvernement a déterminé un pourcentage unique de taxes qui doit donc être prélevé en avance (directement sur les salaires) par les employeurs sur les salaires de leurs employés.

 

Cependant, tout le monde ne gagne pas le même salaire et tout le monde ne doit pas payer le même montant d’impôt. C’est la raison pour laquelle le pourcentage de taxes prélevées est généralement plus élevé que ce que doivent réellement payer les gens en fin d’année. Donc, une fois celle-ci terminée, chaque personne ayant travaillé déclare ses revenus et récupère la différence entre le montant total de taxes prélevées et le montant des impôts qui doit réellement être payé.

 

A titre d’exemple, notre partenaire Taxback.com nous informe que le remboursement moyen obtenu pour leurs clients est de 550$ ce qui est loin d’être négligeable !

 

 

Qui doit déclarer ses revenus ?

 

C’est simple, tout le monde doit le faire ! On entend souvent dire que cela dépend du montant total des salaires perçus ou de la durée totale du travail et que si cela est faible alors il n’est pas « nécessaire » de déclarer ses revenus.

 

Il est important de comprendre que la loi oblige un employé à déclarer ses revenus en fin d’année fiscale et ce quelle que soit le nombre d’heures travaillées ou le total des salaires perçus.

 

A titre d’exemple, en France, quand on est étudiant et que l’on a un job à côté, on ne paie pas d’impôts mais il faut quand même déclarer ses revenus !

 

 

A quel moment s’occuper de ses taxes ?

 

En Nouvelle-Zélande, l’année fiscale commence le 1er avril et se termine le 31 mars de l’année suivante. L’année fiscale 2016 s’est donc terminée le 31 mars dernier et l’année fiscale 2017 a commencé le 1er avril.

 

Donc à partir du 1er avril 2016, il faut donc déclarer les revenus que l’on a perçus entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016.

 

La période durant laquelle les contribuables peuvent déclarer leurs revenus se termine le 7 juillet, après quoi des pénalités risqueraient d’être appliquées.  Mais même après cette date Taxback.com peut s’occuper de vous et vous éviter ces pénalités.

 

 

Comment procéder ?

 

Vous avez le choix entre passer par un agent de taxes comme Taxback.com ou d’effectuer les démarches par vous-même.

 

Si vous choisissez d’utiliser les services de Taxback.com, sachez que vous pourrez déjà bénéficier d’une estimation 100% gratuite  ce qui vous permettra de savoir si pouvez espérer percevoir un remboursement et d’en connaitre le montant. Aucun frais ne vous sera demandé en avance.

 

 

Si vous préférez effectuer les démarches par vous-mêmes, vous devrez soit vous rendre dans un bureau de l’IRD (service des impôts néo-zélandais) ou alors en ligne sur le site officiel du gouvernement.

 

 

Dans les deux cas, il est important de disposer des final payslips ou des PAYGs (aussi appelé Group Certificate ou Statement of Earnings) qui sont normalement fournis par les employeurs soit en fin d’année fiscale soit à la fin du contrat de travail. Ces deux documents font normalement apparaitre le total des salaires perçus ainsi que le total des taxes prélevées durant l’année fiscale.

 

 

 

Témoignage d’un client de Taxback.com :

 

I like the fact that there was an agent who proved to be really involved in my case and we were in frequent communication. She made it really easy for me as I only had to follow her directions and that was it. Always clear and fast. Thank you.

 

J’apprécie le fait d’avoir un agent qui s’investit vraiment dans le suivi de mon dossier et avec qui j’ai été en échange permanent. L'agence a su rendre les choses très faciles pour moi et je n’ai eu qu’à suivre ses instructions, c’est tout. Toujours claire et rapide. Merci.

 

Matias Zavaleta

Argentina

 

 

 

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.