Voir toutes nos destinations et activités

4 types de projet volontariat et comment choisir le bon?

Monde
Voir tous les programmes
Volontariat International

volontariat-international-educationVous avez pris la décision de partir faire du volontariat international et pris connaissance de plusieurs options disponibles. Mais vous avez aussi sûrement compris que les missions volontariat sont nombreuses et variées, ce qui peut parfois porter à confusion. Alors quelle mission volontariat choisir parmi toutes ces options ? Selon vos motivations et votre projet, nous avons classé les missions volontariat en 5 catégories pour vous aider à faire votre choix. Voici donc les avantages et inconvénients de chaque projet.

 

1. Les missions volontariat courte durée

 

Les volontaires apportent leur soutien à une communauté ou une cause sur une durée allant d’une semaine à trois mois. Ce sont les projets les plus courants en raison du manque de disponibilité des volontaires.

 

Avantages :

- ces projets volontariat ne requièrent pas de compétences spécifiques

- les volontaires auront l’opportunité de découvrir la culture locale tout en apprenant les bases du volontariat international

 

Inconvénient :

Les missions ne seront pas aussi enrichissantes et durables sur des projets volontariat courts

 

2. Les projets volontariat longue durée

 

Ces missions sont orientées vers de le développement durable humain ou environnemental. Cela implique généralement un transfert de compétences et un aspect éducation des populations locales.

 

Avantages :

- les échanges humains sont beaucoup plus profonds, vous apprendrez vraiment à connaître les populations locales et le personnel encadrant

- l’aspect éducation est primordial pour tout projet volontariat. Si l’on a besoin de beaucoup de main d’œuvre, le but est de générer des résultats durables après la mission

- les problématiques seront plus intéressantes, il s’agira de résoudre des problèmes de fond

 

Inconvénient :

- Destiné aux volontaires expérimentés ou capables d’enseigner ou d’appliquer des compétences spécifiques

- Il faut parfois du temps pour obtenir des résultats concrets

 

3. Projets environnement et conservation

 

Ces projets volontariat ont pour objectif la protection durable des animaux et de leur environnement naturel, ce qui se traduit aussi par la préservation des espèces et de leur habitat. Néanmoins il y a souvent une dimension humaine non négligeable puisque les missions incluent souvent un travail d’équipe et d’éducation de la population locale.

 

volontariat-international-animaux

 

Avantages :

- Vous verrez clairement l’impact de vos actions puisque vous contribuerez au bien être des animaux et à l’amélioration de leurs conditions de vie. Ce sont des résultats immédiats et tangibles.

- Ce sont des missions extrêmement concrètes, vous serez en contact permanent avec les animaux et leurs soigneurs

 

Inconvénient :

- Vous pourrez ressentir les tensions entre la volonté de protection de l’environnement et le besoin de développement économique qui engendre la destruction des ressources naturelles.

 

4. Situations d’urgence & aide humanitaire

 

volontariat-international-medicalCes associations sont spécialisées dans l’aide aux populations suite à une catastrophe naturelle ou un conflit armé. L’aide humanitaire se concentre souvent sur des besoins basiques tels que l’apport de nourriture, eau potable, les soins médicaux ou la construction de foyers.

 

Avantages :

- Résultats immédiats et actions concrètes sur le terrain

- Zones de désastres ayant vraiment besoin de volontaires

 

Inconvénients :

- Les projets se mettent en place en urgence, donc au dernier moment. Les volontaires doivent être disponibles à tout moment.

- On demandera des compétences spécifiques

- Missions stressantes et parfois traumatisantes

 

Questions à vous poser avant de choisir un projet volontariat

 

Une fois que vous avez identifié une mission volontariat qui correspond à votre profil et disponibilités, nous vous conseillons de préparer une liste de questions à poser à votre ONG avant le départ afin de bien confirmer que vous avez faire le bon choix (si ces informations ne sont pas déjà incluent dans leur descriptif de mission)

 

1. Quels sont les objectifs de la mission volontariat ?

Les objectifs de la mission volontariat doivent être clairement expliqués dans la description du projet. Tous les organismes partenaires de Freepackers ont mentionné un objectif global ou plus spécifique pour chacune de leur mission – vous pouvez tout à fait vous inspirer de nos pages volontariat international pour vous donner une idée de ce qui doit apparaître pour toute mission volontariat à l’étranger. Aussi n’hésitez pas à demander des renseignements supplémentaires (brochures, emploi du temps des volontaires, hébergements, etc) – plus vous aurez des détails concret sur l’organisation de la mission volontariat, mieux vous serez préparé pour votre arrivée.

 

2. Sur quels critères votre ONG se base pour recruter des volontaires ?

Comme nous l’avons vu plus haut, certaines missions volontariat recrutent uniquement des volontaires avec des compétences spécifiques. Les critères d’acceptation sont toujours listés sur le descriptif des missions volontariat, mais nous vous encourageons à envoyer votre profil détaillé lorsque vous postulez pour un projet (âge, emploi, expérience) et même d’envoyer un CV afin d’être certain que la mission volontariat sera en mesure de vous accepter parmi ses volontaires.

 

3. Quel est le rôle des communautés locales dans le projet volontariat ?

Partir sur une mission volontariat, c’est tout d’abord apporter son aide aux communautés locales. Qu’il s’agisse d’un projet éducation ou sur l’environnement / animaux, assurez-vous que la population locale soit bien intégrée au projet, à savoir :

- que vos formateurs ou encadrants comprennent un nombre raisonnable de locaux

- que les projets apportent des solutions durables pour la population locale

- qu’il y ait une dimension éducative

 

Dans tous les cas, il faut qu’il y ait une parité de volontaires internationaux et de travailleurs locaux, afin d’assurer un développement durable et l’implication de la population sur chaque projet volontariat.

 

4. Y-a-t-il un descriptif de poste ?

Même s’il ne s’agit pas d’un emploi, ne partez pas sans savoir les heures de travail par jour / par semaine, un emploi du temps détaillé pour la durée de la mission volontariat, et les personnes avec lesquelles vous travaillerez. Vous devrez savoir ce que l’on attend de vous, que votre travail a été organisé et que votre aide est bien nécessaire au projet volontariat. Attention, cela ne vous empêchera pas de vous adapter à d’éventuels changements une fois sur place, mais c’est un indicateur du sérieux de l’ONG locale.

 

5. Quelles sont les conditions de vie sur la mission volontariat ?

Le logement est-il situé sur le projet ? Si non, à quelle distance et les transports sont-ils compris ? Y’a t-il un hôpital dans les environs et des secouristes dans le personnel encadrant ? L’organisme peut-il vous souscrire une assurance voyage ou bien devrez-vous le faire vous-mêmes ? Y’a t-il une connexion internet ? Des téléphones ? Une laverie ? Bref pensez à tout ce dont vous aurez besoin une fois sur place et si ce n’est pas inclus dans le descriptif, demandez à votre organisme ou ONG avant le départ.

volontariat-enfants-Afrique

 

6. Pouvez-vous accéder à des témoignages ?

Essayez de demander des témoignages de volontaires ayant déjà travaillé pour l’ONG ou le projet spécifique qui vous intéresse. Rien de tel que des gens ayant vécu et travaillé sur la mission volontariat sur le terrain pour en faire une évaluation précise et crédible.

 

7. L’ONG peut-elle fournir des coordonnées sur place ?

Certain organismes organisent des projets et cherchent ensuite des volontaires pour le réaliser ; d’autres attendent d’avoir assez de volontaires inscrits pour créer des projets. C’est très certainement vers la première option qu’il faut s’orienter. Un organisme solide dont les programmes sont bien gérés devrait savoir plusieurs mois à l’avance dans quel projet vous travaillerez et les tâches qui vous seront assignées…si vous ne parvenez pas à recevoir ces informations avant votre départ, c’est mauvais signe. Les missions organisées à pied levé sont potentiellement mal gérées et peuvent générer des déceptions. Par conséquent, assurez vous que le projet volontariat est déjà prévu. Demandez une confirmation d’inscription avec les coordonnées de l’ONG qui vous encadrera sur place, la confirmation des services (accueil aéroport, logement, transports…).

 

8. L’organisme propose-t-il une formation et un suivi ?

Pour les missions volontariat un peu techniques telles que les projets construction, il est bon de savoir si vous obtiendrez une formation à votre arrivée pour vous familiariser avec le matériel, la mission etc. Essayez aussi de savoir si une session d’orientation est incluse à votre arrivée, avec des informations sur la culture du pays, la langue, et tout ce que vous devrez savoir pour profiter de votre projet volontariat au maximum. Il est aussi important de savoir si vous pourrez rester en contact avec l’ONG pour suivre le projet dans la durée – soit en recevant des mises à jour par email, newsletter, réseaux sociaux…l’essentiel est que vous puissiez rester connecté et maintenir les liens que vous avez crée lors de votre mission volontariat.

 

9. Où va mon argent ?

Les projets volontariat sont associés à des coûts, qui comprennent votre logement, transports, frais sur place et frais administratifs. Mais surtout une contribution financière qui ira directement au projet. Si cela n’est pas précisé sur le descriptif de la mission, il faut absolument poser la question à l’ONG qui vous recevra si une partie de votre contribution sera reversée au projet : pour acheter des matériaux de construction, pour les fournitures scolaires, la nourriture et les soins des animaux, etc. Et pour savoir l’impact de votre contribution – physique et financière – renseignez vous auprès de l’organisme sur les résultats concrets de leurs actions : combien d’écoles ont été construites, quels mesures ont été prises pour éviter la destruction des habitats naturels, combien d’enfants ont pu apprendre à nager ou à lire, etc.

 

volontariat-enseignement.jpgQuelque soit le projet volontariat que vous choisirez, sachez rester flexible…les choses peuvent changer une fois sur place et montrez votre capacité d’adaptation dès les premiers moments.

 

Maintenant que vous avez une meilleure connaissance des critères d’un projet volontariat solide, nous vous proposons de visiter nos pages Volontariat International et de vous inspirer de nos 15 projets volontariat sur 4 continents !

Disclaimer: Freepackers ne sera pas tenu responsable du contenu publié par des tiers, journalistes, freelance ou bloggers. Toute accusation de plagiat concernant ces articles sera cependant étudiée, et les articles concernés seront supprimés le cas échéant.